Les entreprises confrontées à des difficultés économique durables peuvent recourir au nouveau dispositif d’Activité Partielle de Longue Durée (APLD, ou encore « Activité Réduite pour le Maintien en Emploi » – ARME) mis en place par la seconde loi d’urgence Covid-19 jusqu’au 30 juin 2022.

Il nécessite un accord d’établissement ou d’entreprise ou un document unilatéral élaboré par l’employeur s’appuyant sur un accord de branche étendu. Cet accord ou le document de l’employeur doit en outre être validé (accord) ou homologué (document de l’employeur) par l’administration.

Filtrer les catégories :